dimanche 10 novembre 2013

PHOTOS. Les "Tontons flingueurs" ont 50 ans.......



Bernard Blier, Lino Ventura, Sabine Singen, Claude Rich et Francis Blanche. Pour ce cinquantenaire, pas de nouvelle sortie en salles, mais un festival a été organisé de mercredi à samedi à Nantes, berceau de "Lulu la nantaise", mythique péripatéticienne évoquée avec émotion dans la scène de la cuisine. Georges Lautner a dû annuler sa venue pour des raisons de santé, mais le dernier des "Tontons", l'italien Venantino Venantini qui jouait "Pascal", garde du corps de "Monsieur Fernand", alias Lino Ventura dans le film, était bien là, ravi et ému. "Pendant ce tournage, c'était une rigolade continuelle, il y avait des géants de comédiens (sic)", a-t-il souligné. Une plaque de rue des "Tontons flingueurs" a été inaugurée samedi matin et le maire de Nantes Patrick Rimbert (PS) a promis qu'une "vraie" rue ou place serait vraiment baptisée dans les prochains mois. Pour les fans, un coffret collector en édition limitée et numérotée sera édité par Gaumont, le 27 novembre, comprenant notamment le scénario original du film et autres compléments de circonstance. (Sipa)



Sabine Singen, Lino Ventura et Francis Blanche. Entre les dézingages à coup de silencieux sonnant comme des tire-bouchons, des scènes de dialogues devenues cultes. 


Lino Ventura et Sabine Singen. Les répliques les plus connues : "Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît" (Fernand Naudin/Lino Ventura). "Moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle... Moi, quand on m'en fait trop, j'correctionne plus, j'dynamite, j'disperse, j'ventile" (Raoul Volfoni/Bernard Blier). 


Lino Ventura et Bernard Blier. La scène de la cuisine, la plus mythique. "Faut reconnaître.... C'est du brutal" (Raoul Volfoni/Bernard Blier). - "Vous avez raison, il est curieux" (Paul Volfoni/Jean Lefebvre). - "J'ai connu une Polonaise qu'en prenait au petit-déjeuner... Faut quand même admettre qu'c'est plutôt une boisson d'homme" (Fernand Naudin/Lino Ventura). - "Vous avez beau dire, y'a pas seulement que d'la pomme, y a aut'chose... Ça serait pas des fois de la betterave ?" (Paul Volfoni/Jean Lefebvre). - "Si, y'en a aussi" (Fernand Naudin/Lino Ventura). - "Touche pas au grisbi salope" (Maître Folace/Francis Blanche). - "Patricia mon petit, je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L'homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m'oblige à te le dire, ton Antoine commence à me les briser menu" (Fernand Naudin/Lino Ventura). - "Au fond maintenant, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d'action. L'époque serait aux tables rondes et à la détente, hein, qu'est ce t'en penses ?" (Paul Volfoni/Jean Lefebvre). 


Lino Ventura, Francis Blanche, Bernard Blier, Jean Lefebvre... "Les Tontons flingueurs" ont 50 ans, et une cote d'amour intacte nourrie par ses répliques culte. Le long métrage de Georges Lautner, sur une musique tout aussi culte signée Michel Magne, est sorti le 27 novembre 1963. Il a attiré plus de 3,3 millions de spectateurs en salles. Et depuis le film a été diffusé 16 fois à la télévision. 





(AFP) (Sipa)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L’histoire de Mahmoud, terroriste, sauvé par la police…israélienne !

Dimanche 15 octobre, Mahmoud a failli y passer. Il avait décidé avec quelques connaissances d’aller se « défouler » sur les hommes de l...